Le prix des énergies

Les sources

Le prix des énergies comprend la fourniture et la livraison des énergies suivantes :
- électricité (en version 6kvA ou 9kvA)
- gaz naturel
- propane
- fioul
- bois granulés
- bois bûches
- réseau de chaleur

Le prix des abonnement est inclus.

Les valeurs sont mises à jour tous les mois, en même temps que les aides. Nous utilisons les sources suivantes :
- la commission de régulation de l'énergie (www.cre.fr) pour la gaz naturel et l'électricité
- la base pégase (ministère du développement durable) pour le propane, le fioul, et pour les réseaux de chaleur
- le CEEB (centre d'étude de l'économie du bois) pour le bois granulés et bois bûches

Le prix des énergies est mis à jour tous les mois.

Usages dans CAP RENOV

Le prix des énergies est utilisé :
- pour estimer les dépenses d'énergie du logement avant travaux (kwh calculés par énergie, multiplié par cout du kwh).
- pour estimer les dépenses d'énergie du logement après travaux, donc les économies d'énergie estimées dès la première année
- pour estimer les dépenses d'énergie du logement après travaux sur X années, en prenant en compte un taux d'inflation que vous pouvez régler par énergie.

Actualisation des valeurs

Pour toutes les énergies (hors bois buches et réseau de chaleur), nous faisons la moyenne du prix de la fourniture sur les 6 derniers mois, afin d'estomper les éventuels effets saisonniers.
Le bois buche et le réseau de chaleur sont des exceptions car leur prix s'actualisent une fois par an.

Le prix des énergies n'est pas modifiable par l'utilisateur. En revanche, vous pouvez saisir le montant des factures d'énergie réelles payées par vos clients.

Que faire en cas de période de forte augmentation des prix de l'énergie (inflation) ?

L'augmentation des prix de l'énergie met un certain temps avant de se répercuter sur les factures des ménages, car les factures d'électricité et de gaz ne sont pas forcément mensualisés et que les dépenses d'énergie avant travaux à saisir dans CAP RENOV sont des valeurs annuelles.
Si vous touchez aux hypothèses de prévisions d'augmentation annuelle du prix de l'énergies, l'effet se reportera sur les économies à X années, mais pas sur les économies réalisées dès la première année.

Attention, le taux moyen d'augmentation annuel des énergies est calculé selon la part de chaque énergie dans le mix énergétique du logement. Vous pouvez avoir indiqué 3% pour l'électricité et 5% pour le gaz et avoir une moyenne à 3.2% par exemple.
Les valeurs de taux d'inflation par énergie sont renseignées par défaut en prenant comme hypothèse la moyenne de ce qui a été constaté sur les 20 dernières années.

Au final, il n'existe pas de solution idéale pour gérer les périodes de forte inflation, comme nous la vivons début 2022. Une mécanique permettant de saisir l'inflation en cours et de la distinguer de l'inflation annuelle prévue par énergie représenterait une certaine complexité, et demanderait beaucoup d'expertise de la part des utilisateurs.

La meilleure solution que nous vous conseillons consiste à laisser les calculs se baser sur les prix (imparfaits) de CAP RENOV et d'expliquer à vos clients que l'inflation en cours n'est pas prise en compte et donc que les gains réels liés aux travaux effectuées vont être très probablement supérieurs aux chiffres annoncés.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !