Les températures extérieures de base sont utiles pour le calcul des déperditions, car elles servent au calcul du delta T (différence de température) entre l'intérieur du logement et l'extérieur.

Ces températures sont conventionnelles et sont fournies par la méthode de calcul.

Avec l'arrivée de la méthode 3CL-2021 dans CAP RENOV+ (v2022.2), ces températures ont évolué.
Vous êtes nombreux à nous demander s'il s'agit d'un bug, car les écarts peuvent être importants, mais il s'agit simplement de la nouvelle règle.
Dans certains cas, la nouvelle température est plus basse que précédemment, et d'en d'autres, c'est l'inverse. Il est étonnant que cette donnée si importante soit autant simplifiée dans la méthode, mais c'est pourtant bien cela que nous devons appliquer.

évolutions à venir

Le calcul des déperditions à la température de base sert à dimensionner les générateurs. Avec cette nouvelle méthode 3CL-2021, l'estimation des déperditions semble assez faussée car la température de base est peu précise.

Dans une évolution prochaine, nous allons afficher les déperditions en nous basant sur la norme NF EN12831-1 (utilisée avant la mise à jour 2022.2). C'est elle qui est utilisée en bureau d'étude et qui fait référence en cas de litige.

les températures fournies par la méthode 3CL-2021

Température extérieure de basealtitude < 400 mentre 400 et 800maltitude > 800m
zone H1-9.5-11.5-13.5
zone H2-6.5-8.5-10.5
zone H3-3.5-5.5-7.5


les nouvelles températures extérieures de base, extraites de la méthode 3Cl-2021

Température de base est consommations (classe énergie)

La température de base n’est pas utilisée directement pour l’estimation des consommations énergétiques (qui se retrouvent dans la classe énergétique). Elle intervient indirectement dans le cas ou l’utilisateur laisse la valeur de puissance indiquée par défaut par CAP RENOV+.

Les données climatiques utilisées pour la calcul des consommations sont les degrés heures (DHref) et l’ensoleillement.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !