Le DPE 2021

Une nouvelle version du diagnostic de performance énergétique est entré en vigueur le 1er Juillet 2021.
Ce nouveau DPE est désormais opposable.

Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, à propos du DPE 2021 :

Le diagnostic de performance énergétique est un outil du quotidien, connu de tous les Français, et vous en êtes les principaux artisans. Grâce à la refonte du DPE, qui sera consacrée dans la future loi « Climat et Résilience », nous le rendons plus fiable, plus lisible et faisons en sorte qu'il tienne mieux compte des enjeux climatiques qui sont les nôtres. Avec le nouveau DPE, qui sera désormais opposable juridiquement, c'est aussi toute la chaîne du logement et de la rénovation qui sera mieux informée et mieux responsabilisée, des diagnostiqueurs, aux agents immobiliers, en passant par les notaires, les syndics de copropriétés et les Français eux-mêmes. C'est aussi sur cette base solide que seront fixées à travers la future loi « Climat et résilience » les obligations de rénovations et les aides spécifiques, en particulier lorsqu'il s'agit de cibler les passoires énergétiques ou d'encourager les rénovations les plus ambitieuses. Pour tous, il s'agira d'une référence, inspirant confiance, qui orientera les règles, les aides et les choix des Français en matière de rénovation. En ce sens, le nouveau DPE est une brique indispensable de notre politique de rénovation énergétique des logements et de lutte contre les passoires énergétiques.

Vous trouverez les informations officielles sur le nouveau DPE sur le site du ministère.
Infographie le nouveau DPE en 10 points.

Un moteur de calcul officiel fourni par la DHUP

A la différence des précédentes versions de la méthode 3CL, la méthode de calcul n'est pas fournie uniquement au format papier mais aussi sous la forme d'une librairie DLL, c'est à dire un objet informatique fonctionnel. Chaque éditeur est libre d'utiliser ce moteur de calcul ou de recoder son propre moteur en garantissant qu'il respecte la méthode.

Méthode de calcul au 03 Juin 2021 (attention, les mises à jours sont fréquentes et il est possible qu'une nouvelle version soit disponible) : document PDF.

Les logiciels du nouveau DPE

Le logiciels autorisés à réaliser ce nouveau DPE sont listés sur le site RT BATIMENT.

CAP RENOV+ ne fait pas partie de cette liste car nous ne sommes pas un logiciel de DPE.

Nous avons participé aux ateliers de travail sur le DPE 2021 et la méthode 3CL-2021 pour nous tenir informés de très près sur le contenu de cette méthode.
Nous avons fait le choix de ne pas adopter cette méthode dès juillet 2021 car le planning était très serré (trop serré) et que la méthode n'était clairement pas mature.
Les éditeurs de logiciels de DPE ont clairement essuyé les plâtres et participé à de nombreux correctifs de la méthode.

A mi-juillet, la méthode fait toujours l'objet d'intenses échanges en coulisses, et elle devrait se stabiliser dans les prochains mois.

Les phases transitoires

Le délai de mise en place des logiciels a été trop court pour permettre leur évaluation par un tiers avant le 1er juillet.
en effet, le moteur de calcul a subit de nombreuses évolutions tout au long du premier semestre (et même après le 1er Juillet !).

La procédure d’évaluation des logiciels DPE se déroulera en trois étapes :
Jusqu’au 30 septembre 2021, les logiciels qui auront réalisé une autoévaluation sur la base d’un rapport établi à partir d’une série partielle d’autotests de recevabilité seront utilisables ;
A compter du 1er octobre 2021, les logiciels qui auront réalisé une autoévaluation sur la base d’un rapport établi à partir de l’ensemble des autotests de recevabilité seront utilisables ;
Les logiciels seront enfin évalués sur la base de cas tests.
Les autotests sont mis à disposition du ministère en charge de la construction.
A compter du 1er janvier 2022, seuls les logiciels ayant fait l’objet d’une évaluation complète (validation de ces 3 étapes) pourront être utilisés.

CAP RENOV+ et la méthode 3CL-2021

CAP RENOV+ est un outil d'audit énergétique, qui utilise la méthode 3CL non 2021. Pour en savoir plus sur le moteur de calcul, vous pouvez consulter cet article.

La méthode 3CL-2021 va très probablement devenir la méthode référence pour les audits énergétiques. Nous attendons une confirmation et un calendrier de la part de l'ADEME ou de la DHUP.

Pour la profession, c'est une très bonne chose que le DPE et l'audit utilisent la même méthode de calcul car cela donner de la cohérence aux documents d'accompagnement de la rénovation. Quand on regarde de plus près, c'est malheureusement encore bien compliqué, car le diable se cache dans les détails, et l'audit c'est plein de détails.

Le nombre d'usages concernés, les coefficients de conversion énergie finale/énergie primaire, la notion de l'atteinte d'un niveau "BBC", le niveau de qualification de la personne qui réalise l'évaluation,... sont autant de point discordants qui doivent se mettre en phase.

Sachant que l'audit énergétique est un des éléments clés donnant droit aux aides financières dites "de performance globales" , le sujet est particulièrement sensible.

Nous aimerions vous donner une trajectoire claire, des dates de bascule prévisionnelles, et un logique à tout ça. Malheureusement pour l'instant les autorités ne nous ont encore communiqué aucun plan.
Sachant que les derniers décrets sur l'audit nous ont contraint a passer les étiquettes en 3 usages (et non plus en 5) et que le DPE vient de faire l'inverse, nous ne sommes pas vraiment rassurés sur le planning des prochains mois.

Vous avez une information complémentaire ? Vous pensez que nous avons mal interprété un texte ? Vous avez une boule de cristal ou vous êtes un agent infiltré à la DHUP ? N'hésitez pas à nous appeler ou à nous écrire à caprenov@pia-production.fr
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !